07 March 2020

Tags: montaigu vendée politique

J’ai 40 ans et je suis arrivé sur Montaigu voici 17 ans. Comme beaucoup d’entre nous, c’est pour des raisons professionnelles que nous y avons emménagé avec ma jeune épouse. Elle avait trouvé un travail sur Les Herbiers, je travaillais sur Nantes, Montaigu était l’endroit idéal pour nous. Nous voici en 2020, nous avons 2 grands garçons, et si notre situation professionnelle a évolué (nous sommes tous 2 télétravailleurs) et que nous aurions pu déménager, nous avons au contraire choisi de faire notre vie ici et sommes attachés à ce territoire. Il y a 6 ans, nous quittions notre petit logement sur Montaigu et achetions donc notre maison sur Saint Hilaire de Loulay, en village. Après presque deux décennies passées ici, après nos engagements associatifs, nos nouveaux amis ici, il était temps, enfin, d’entrer au service des citoyens de Montaigu-Vendée.

mvea logo

La liste Montaigu-Vendée Ensemble et Autrement

Si le territoire de Montaigu-Vendée est riche et, économiquement, le territoire est attractif, il y a beaucoup de choses à améliorer. J’ai choisi de m’engager sur la liste de Vincent MATHIEU parce que je suis convaincu qu’une autre voie est possible, basée sur 3 piliers qui sont aussi chers à mon coeur:

  • la transition écologique, parce que je suis convaincu que c’est en travaillant au niveau local, en engageant des actions simples à notre niveau que nous feront de ruisseaux de grandes rivières

  • la démocratie participative, où comment remettre le citoyen au coeur des décisions, avoir des élus au service des citoyens et non l’inverse

  • le mieux vivre ensemble, en prenant en compte tous les habitants, personnes âgées, jeunes, personnes en situation de handicap, de tous milieux sociaux et en exploitant notre très actif réseau associatif

La Transition Ecologique

Je suis particulièrement attaché à l'écologie depuis ma jeunesse. Lorsque je parle d'écologie, je prône toujours une écologie pragmatique, pas dogmatique et encore moins ésotérique. Je suis pour l'écologie qui fait avancer les choses dans la concertation, une écologie qui prend en compte tous les acteurs, entreprises, paysans, citoyens et enfants. Le 5 mars dernier, nous étions le "jour du dérèglement", ce jour de basculement où en France, nous commençons à produire plus de carbone que l'écosystème peut en absorber. C’est dire l’urgence de la situation, mais l'écologie ne se limite pas au prisme du réchauffemenent climatique. En campagne, il est facile de constater les ravages sur la biodiversité: en 40 ans, ce sont 60% des espèces sauvages qui ont disparu, 40 ans seulement! Comme le citait Antoine de Saint Exupéry, nous n’héritons pas de la terres de nos ancêtres, nous empruntons celle de nos enfants.

C’est ici une différence fondamentale avec la majorité sortante, qui, soyons clairs, n’a rien fait pour l'écologie. Pire, lorsqu’elle affirme dans les journaux que Vincent MATHIEU "n’est pas issu du cru local, ses parents n’ont pas de pieds de vigne dans le secteur", nous constatons avec effarement un tel mépris de notre génération, des générations futures, mais aussi des 600 nouveaux habitants qui chaque année, arrivent sur notre terroire. 600 habitants, que, au passage, les élus actuels sont heureux de voir participer à l’activité économique, heureux d’avoir pour qu’il soit, come une fois de plus annoncé dans les journaux, nommé Président d’une Communauté d’Agglomération qui n’existe pas encore (faute d’habitants suffisants !), mais dont il nie l’expression de la démocratie lorsqu’ils ne sont pas issus du secteur. Dont acte.

A titre personnel, je suis aussi attaché à la lutte contre la pollution lumineuse. Je constate, en tant qu’astronome amateur, la dégradation du ciel nocture. Je constate que les gens sont surpris lorsqu’ils découvrent, lors de la manifestation des Etoiles du Lac à La Guyonnière (dont l’existence est menacée par la majorité en place), qu’ils peuvent voir la voie lactée. Je constate aussi que nous n’avons, même ici en campagne, presque plus de papillons de nuit et que les insectes ont presque tous disparus. Il s’agit d’une catastrophe contre laquelle nous pouvons, tous ensemble, lutter.

Que dire de cette majorité, qui, à l’heure où l’on parle de planter des arbres, a rasé tous les arbres de la place de la mairie ? Que dire de cette majorité qui a coupé les magnifiques cerisiers en fleurs du Boulevard Auguste Durand pour les remplacer par… du goudron ! Que dire lorsque tous les cours d’eau du territoire ont leurs indicateurs de qualité dans le rouge ?

Alors peut-on faire mieux ? Avec un tel bilan pour la majorité sortante, ça n’est pas compliqué. Je vous invite à lire notre programme sur la transition écologique. J’insisterai sur ces points:

  • nous souhaitons aider toutes celles et ceux, entreprises ou particuliers, qui sont prêts à s’engager dans la transition écologique.

  • nous favoriserons l’implantation d’entreprises vertueuses, et aiderons les entreprises existantes pour qu’elles réalisent des économies d'énergie (et donc d’argent !) et réduisent leur impact. Ceci passera par la mise en place d’indicateurs et de mesure du progrès tout au long du mandat

  • nous aiderons les habitants de villages dans la mise au normes de l’assainissmenent. Des solutions écologiques et collectives existent, et aujourd’hui personne n’aide ces habitants dans des choix qui sont souvent extrêmenent onéreux.

  • nous favoriserons l’accueil de nouveaux paysans bio ou 0-pesticide et développerons l’alimentation collective par l’approvisionnement local, tel que celà se fait sur la Guyonnière

  • nous rendrons l’accès à la déchetterie plus simple et gratuit. Nous mettrons aussi à disposition des outils pour ceux qui ne peuvent pas facilement se déplacer (broyage, compostage, …)

  • nous développerons et sécuriserons les développements doux (pistes cyclables, chemins piétonniers, …) et mettrons en place des solutions de transport collectif entre les communes déléguées

La démocratie participative

Ah, la belle démocratie Montacutaine ! Qui, il y a 6 ans, avait lu qu’il y aurait fusion des communes dans les programmes ? Qui a été consulté pour cette fusion ? Nous avons bel et bien eu une consultation, celle pour choisir le nom de la commune. D’ailleurs, nous, habitants, avions choisi "Montaigu Les Maines", mais nos élus avaient déja choisi Montaigu-Vendée. Tout, absolument tout sur Montaigu est à cette image: les élus prennent les décisions dans leur coin, et informent les citoyens a posteriori. Ceci n’est pas ma vision de la démocratie. Même s’il fallait faire cette fusion, il était nécessaire d’en informer et de faire une concertation avec les citoyens. Nous ne sommes pas dupes, à Montaigu, l'élu est au service du Maire, ses ambitions personnelles annoncées par voie de presse, et non le contraire. Je ne suis même pas certain qu’ils se rendent compte de ce qu’ils font. Qui, par exemple, a déja vu sur l’affichage public l’annonce des conseils municipaux ?

Nous souhaitons remettre le citoyen au coeur des décisions, et celà se fera en mettant en place des structures adaptées, participatives: rganisation de conseils municipaux délégués, composés pour moitié d'élus et pour l’autre moitié de citoyens tirés au sort parmi les volontaires. Il ne s’agit pas, comme le propose l’autre liste, de choisir nous mêmes les participants, ça n’est pas notre vision de la démocratie: nous souhaitons une vision non partisane des choses !

Notre territoire est grand et aussi organisé en villages et quartiers. Il nous semble donc indispensable de refléter cet aspect dans les prises de décision, avec l’organisation de comités locaux, par thématique, afin que les riverains puissent prendre part aux décisions.

Le mieux-vivre ensemble

Il s’agit encore d’un point qui me tient particulièrement à coeur. Notre territoire se doit d'être accueillant, quelle que soit la population. Nos élus, par exemple, on fait le choix de payer des amendes plutôt que de respecter l’obligation de 20% de logements sociaux. Ils mettent aussi en place des "nouveaux quartiers" tels que les Hauts de Montaigu, où le ticket d’entrée pour une maison de 110m2 et un terrain de 250m2 se situe aux alentours de 250k€ ! Nous pensons que nous pouvons, que nous devons faire autrement: création d'éco-quartiers intergénérationnels, par exemple.

Ces quartiers ont à la fois un intérêt écologique, mais aussi de relation sociale. Avec une partie de la population qui veillit et une autre partie de la population qui croit rapidement (pour des raisons économiques), nous pensons que nous pouvons organiser nos quartiers de manière à encourager la mixité sociale, la relation entre personnes âgées et jeunes en vivant Ensemble et Autrement.

Nous pensons qu’il y a une alternative aux EHPAD et qu’en particulier le maitien des personnes âgées dans un environnement au milieu d’actifs et de jeunes est à la fois une garantie d’un veillissement dans de meilleures conditions, mais aussi plus humaine.

Nous avons aussi la chance, sur notre territoire, d’avoir un tissu associatif extrêmement actif. Toutes ces bonnes volontés ont besoin d'être encouragées. Il est déja très difficile de trouver des bénévoles, alors que dire lorsque la municipalité ne s’engage pas ou, pire, tente de saboter des projets parce qu’ils sont jugés trop "populaires" ? Nous nous appuierons au contraire sur ces associations et nous mettrons en place la transparence dans l’attribution des subventions.

Nous transformerons aussi nos mairies annexes en maisons de services aux citoyen, de façon à favoriser l’interaction, mais aussi aider toutes les personnes en difficulté. Parfois, il s’agira de difficultés de logement, économiques, mais aussi parfois des difficultés dans l’appréhension des outils numériques (nous pensons par exemple à la télé-déclaration de revenus).

Nous pensons aussi à tous les citoyens, en particulier ceux en situation de handicap. La situation de la ville de Montaigu est catastrophique à cet égard: impossible pour une personne en fauteuil roulant de faire ses courses en centre-ville. Nous souhaitons, au contraire, renforcer les centre-villes en les rendant accessibles pour tous, en travaillant avec les petits commerçants qui font vivre nos villes, plutôt qu’en développant, comme à l’heure actuelle, les grandes surfaces commerciales en périphérie.

Enfin, il s’agit aussi d’aider notre jeunesse. Combien de fois avez-vous croisé des jeunes en train de faire du skate sur la voie publique ? Notre majorité actuelle a préféré offrir une réduction sur le tarif des terrains aux promoteurs immobiliers, plutôt que d’investir 80k€ (sur un budget de 16M€) pour donner à nos jeunes des lieux où s’amuser. Que dire de l'état des pistes cyclables ? Pensez-vous que vos enfants peuvent, en toute sécurité, partir du collège et se rendre à leur entraînement de sport à Saint Georges de Montaigu ?

Bref, dans une semaine, le 15 Mars, vous devrez choisir vos élus. Je me présente humblement sur la liste de Vincent MATHIEU, une liste composée de citoyens impliqués, d’horizons et compétences différents et j’espère être bientôt à votre service pour une vie meilleure, Ensemble et Autrement.

Comme l’a si bient dit Michel PAVAGEAU, le doyen de notre liste, à Commune Nouvelle, Équipe Nouvelle !

comments powered by Disqus